Au début j'étais partie pour vous parler de l'abominable première partie du concert de Portishead.
Au début, c'est à dire hier, aux alentours de 20h30, quand ça n'en finissait plus d'être insupportable.

Et puis ..
Et puis tout cela a été simplement et inexorablement balayé.
Par la voix de Beth Gibbons.
Par sa présence à la fois nonchalante et irradiante.
Par la force du groupe, par la puissance de ce que leur musique dégage.

Par un Wandering Star qui m'a fait pleurer comme une petite fille.

En quelques minutes seulement toutes mes peurs de ne pas retrouver la magie de leurs albums en live volent en éclats.
Parce qu'hier soir au Zénith, la Magie était là, sans conteste.
Et Beth Gibbons est une Magicienne incomparable.