Et non, le titre n'est pas de moi.

Dommage, j'aurais bien aimé y penser.
Non, il est d'un Monsieur dont j'ai déja eu l'occasion de vous parler (brièvement) ici.
Ce Monsieur c'est Alain Damasio.
Auteur d'un bouquin que je vous avais recommandé il y a quelques posts de cela (et qu'apparemment un certain nombre d'entre vous ont acheté suite à cette recommandation, et adoré, du coup, ca fait chaud au coeur). La Horde du Contrevent.
Comme le gars est talentueux et bourré d'idées, la Horde n'est pas son seul roman.
Et ça tombe bien.
Les éditions de La Volte viennent de rééditer son premier bouquin, La Zone du Dehors.
Alors attention, rien à voir avec la Horde.
La Zone est un roman beaucoup plus politique, beaucoup plus noir, beaucoup plus *dense* au final, serais-je tentée de dire.
Si la Horde m'avait totalement emportée par sa poésie, son univers et ses personnages, la Zone, elle, m'a fait réfléchir. Pour un bouquin de SF, je crois que ca vaut le coup de le mentionner.

Comment vous résumer le livre à ma façon ?
Disons que c'est l'histoire de Cerclon, métropole aseptisée située sur un satellite de Saturne.
Disons plutôt que c'est l'histoire de la Volte, organisation volutionnaire qui lutte contre la société du tout contrôle, du tout classement, du tout normé.
Disons que c'est aussi l'histoire de la Zone, la Radzone, étendue radioactive aux portes de Cerclon, où survivent les rejetés du système. Les a-normés.
Disons que c'est surtout l'histoire d'une poignée de Voltés qui tentent de réveiller leurs concitoyens, de leur ouvrir les yeux sur la manipulation constante dont ils font l'objet.

En ces temps d'élections, de débordements policiers, de fichage ADN et de médiacratie, il fait bon (re)lire la Zone du Dehors.
Et se demander si c'est tant de la SF que cela.
Et se demander si, si nous donnions le pouvoir à certains candidats, nous ne contribuerions pas à créer notre propre Cerclon.

Pour finir j'emprunte une fois de plus les mots d'Alain Damasio :
"Le citoyen ne s’opprime plus : il se fabrique. A la pâte à norme, au confort, au consensus. Copie qu’on forme, tout simplement."

Lisez.

NB : En plus, avec le bouquin, vous gagnez un DVD comportant des scènes de travail pour le futur film tiré du livre
NB bis : Si mon post ne suffit pas à vous convaincre : http://www.lavolte.net/lazonedudehors/