J'sais pas quoi m'mettre.
Je suis là, je tourne en rond, jme pose la question.
J'sais pas quoi m'mettre.
Est-ce que jla joue façon Tank Girl ? Kawaï style ? Femme fatale ? Garçon manqué ? Etudiante farouche ?
J'sais pas quoi m'mettre bordel.
La moitié du contenu de ma garde robe s'étale dans ma chambre. Vous m'direz, ca change pas trop de d'habitude. Enfin, non, vous me direz rien, vous savez pas. Mais moi je sais, alors je vous dis.
J'sais pas quoi m'mettre.


En fait, en vrai de vrai, c'est simplement un prétexte.
Ca me permet de retarder le moment où je vais me préparer, puis celui où je vais être prête, ce qui du coup entrainera celui où je monterai dans ma bagnole pour finir par celui où j'appuierai sur le bouton de la sonnette.
Je repousse.

En même temps, il va bien falloir y aller ma grande.
Oui mais jsais pas quoi m'mettre.

Et puis qu'est ce qu'il se passe si ils m'aiment pas ? Ou si moi je les aime pas ?
A quoi ils s'attendent ? Est-ce qu'ils ont déja un a priori négatif ?
Après tout, c'est moi, l'autre, la responsable, le monstre, la vilaine fille qui a mis le bordel, qui a fait voler le couple modèle en éclats. Enfin, moi, non, pas seulement, mais je suis l'élément tangible, je peux être le bouc émissaire.
Est-ce qu'ils vont comparer ? Evidemment qu'ils vont comparer. Et on fait difficilement plus différent.

J'sais pas quoi m'mettre bordel.
Peut-être que vite fait je pourrais, d'un coup de marqueur, me faire un tee-shirt à message ?

"Ne me jugez pas.
Aimez moi."