Y a des choses qui changent pas.
Comme le fait que je sois une grosse flemmasse.
15 jours après, voilà donc la suite du pourquoi du comment de la playlist Radio Blog.

Lamb - What Sound, All In Your Hands, Ear Parcel & Little Things

Lamb, c'est d'abord la voix de Louise Rhodes, parfois enfantine, souvent caressante, toujours absolument pure.
Ah non.
Lamb, ce sont d'abord des samples planants, du trip-hop matiné d'accents jungle, jazzy & drum n'bass.
Ah non.
Lamb, ce sont tout d'abord de vrais lyrics pas simplement pour faire joli, des mots pas pour de faux, comme on les aime.
Ah non.

En fait Lamb c'est tout ça à la fois, c'est du pur bonheur, depuis le très electro Ear Parcel jusqu'à l'extrêmement mélodique All In Your Hands.
A consommer sans aucune modération.

Archive - Fuck U

Est-il vraiment nécessaire de faire ici l'article d'Archive ?
En souvenir d'un des concerts les plus magiques qu'il m'ait été donné de voir (et surtout d'entendre !), en souvenir de tant d'heures à écouter Londinium en boucle, simplement parce que c'est de la musique qui serre le coeur et qui met une boule au creux du ventre.
Cette chanson parce qu'elle est dure, et vraie, et qu'elle fait partie de celles que j'aurais voulu écrire moi-même.

Nine Inch Nails - Starfuckers Inc. & Closer

Plus les années passent et moins je goûte la musique "violente". Nine Inch Nails fait partie des rares groupes de cette catégorie que je continue à écouter encore et encore avec énormément de plaisir. Du métal indus en finesse, qui doit beaucoup de son côté hypnotique à la voix du très charismatique Trent Reznor.
Bref, comme Archive, un groupe dont je doute qu'il soit nécessaire de le présenter.
En écoute Starfuckers et l'énormissime Closer dont les paroles sont (entre autres) "I wanna fuck u like an animal, I wanna feel you from the inside".

Pop Will Eat Itself (PWEI) - Ich Bin Ein Auslander & Cape Connection

Probablement le moins connu des groupes de cette playlist.
PWEI et moi c'est une vieille histoire.
Pas loin de 15 ans en arrière, à l'époque où on s'échangeait des compils faites maison sur cassette entre potes, je me prenais régulièrement de grosses claques musicales dans la tête. Fisbone, Filter, Alice in Chains, Mister Bungle furent au nombre de ces claques. Et puis les anglais de PWEI.
Du métal efficace sans être casse-oreilles, quelques samples judicieusement placés, du bon gros son qui fait plaisir avec quelques débordements fusionnesques.
Miam.

Mass Hystéria - L'Effet Papillon

Encore un de ces groupes pourtant carrément "bruyants" dont je ne me lasse pas.
Mass Hystéria c'est de l'énergie à l'état pur.
De la pêche, du bon esprit, des textes intelligents et incisifs (pas si fréquent dans la scène métal française), de la musique qui donne envie de sauter partout.
Un groupe à voir absolument en Live.

Gorillaz - Dare

Si je m'étais écoutée, j'aurais collé une bonne dizaine de morceaux de Gorillaz.
Dare, bien que kitchissime au possible, résume très bien ce que j'aime dans ce groupe.
Des chansons qui scotchent un gros sourire sur le visage, qui donnent envie de les chanter à tue-tête (ce dont je ne me prive pas, seule en bagnole au milieu des embouteillages), pleines de rythme et d'entrain, mélanges improbables d'un tas de styles.
Du bonheur, encore.


Bon voilà, c'en est donc fini des explications du pourquoi de cette playlist.
Ca tombe bien, ca me démangeait d'y apporter des modifications :p