:. Words (still) Falling Apart .:

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 9 septembre 2006

Fox-trot Lima Yankee India November Golf

Faut que jvous dise.

Mon Kalou a eu son PPL*.
Comme je lui ai promis mille et un tourments sur les 42 générations à venir si il emmenait voler qui que ce soit avant moi, il a tout spontanément décidé de me faire faire un tour.
Alors voilà, cet après-midi, Kalou, Delta Victor et moi, on s'est fait une virée à Dieppe.
Je le dis là, maintenant, comme ca, hyper détendue, genre "ouais, ouais, évidemment oui, on a pris un avion, ouais, t'sais, un Aquila, hop, on est allés à Dieppe, on s'est posés, on a bu un verre, papoté avec le gars de la tour de contrôle, puis on est rentrés, et hop quoi."
En fait, aujourd'hui, 16h, sur le tarmac, elle en menait pas large, la Flaoua.
"Pfouyaya, c'est quand même pas bien gros comme avion hein .... et euh ... ils sont où les parachutes ?
- Hein quoi ? Y en a pas ?
- ...
- ...
- Ah d'accord.
- ...
- ...
- ... Mais alors si on tombe ?
- Quoi ? Ah d'accord. Si on tombe on est dans la merde.
- ...
- ..."
J'avoue, le premier décollage, j'avais le trouillomètre à zéro.
J'avoue, le premier trou d'air, j'ai cru que j'allais tout dégueuler partout dans la verrière tellement j'étais stressée.
J'avoue, les 15 premières minutes, j'étais tellement occupée à maitriser ma respiration que je regardais même pas le paysage.
Et puis ..
Et puis après, y a ce moment, là, où tu te dis "Ah tiens, je vole ... Je ? Vole !! Bordel je vole !!!!!" Surtout qu'en fait à ce moment là, c'est toi qui le pilote, le zingue, enfin pas vraiment hein, on fait juste semblant, y a le Kalou à côté, vigilant même si il fait semblant de, prêt à rectifier la moindre erreur, oui mais quand même, regarde, si j'appuie sur le manche là, paf, on perd de l'altitude, et regarde là, je vire sur l'aile gauche bordel !!!

Indescotchable le sourire béat.

4500 pieds, la radio qui bourdonne dans les oreilles "Papa Charlie en finale pour la 10 herbe" "Delta Victor transpondeur au 4330", les gens minuscules tout en bas, les maisons, les routes, les champs, et le ciel, bordel, immense, avec nous dedans, nous et les ptits zoizaux, sauf qu'on est carrément plus haut qu'eux, et puis, pfiou, la mer !! Les voiliers tout blancs, le sillage bien net dans l'eau et nous au dessus, encore, toujours.

C'est bien après notre dernier atterrissage, alors qu'on rangeait l'avion au hangar, que je me suis rendue compte que j'avais oublié de retenir ma respiration au moment de toucher le sol.


*: Private Pilot Licence

Sitting at the End of the World

Port Coton

jeudi 31 août 2006

Le Demotivator pour WoW

Dans la série des Demotivator(c)(tm), voilà celui pour titiller l'égo des WoW-addicts



N.B: Si vous n'êtes pas gamer et que vous ne comprenez rien à cette image, pas de panique. C'est normal.

jeudi 24 août 2006

Y a pas que la météo dans la vie

Le 24 Août 2005 il faisait beau.
Sûrement parce que j'avais marabouté la météo.


Faute de vaudoo, les gouttes tambourinent sur ma fenêtre.
Pas de bronzette sous le regard protecteur de la montgolfière du Parc André Citroën.
Et je m'en fous.

Je porte mon soleil là, dedans.
80 minuscules explosions nucléaires à la minute.
Sauf quand il me prend la main. Là, ca monte plutôt à 120.

Le 24 Août 2006 il fait beau dans ma tête.

L'important, c'est le bronzage du coeur.

mardi 22 août 2006

La citation des vacances

A l'issue d'une non-discussion avec un américain sur la guerre au Liban, avant l'adoption de la résolution de l'ONU :

"We're gonna fight, AGAIN. We're gonna win this war for your lazy asses. And we're gonna WIN. Because we are Americans. We NEVER loose. Americans never loose. We kick ass, THAT'S WHAT WE DO !"

Précisons que lors de cette non-discussion, la même personne m'a taxée de "Communist shit". On m'a traitée de beaucoup de choses, mais de communiste, j'en suis encore bouche bée.

vendredi 11 août 2006

On dirait le Sud.

Ouep, on dirait bien, je crois, là bas, au bout de mon billet de train.
Ca sent la Provence,  le crissement des cigales,  les parties de Tarot à la fraiche (et au Pastaga).
Ca sent les amis, la chaleur, la sieste à l'ombre et les après-midi qui s'étirent jusqu'au petit matin.
Ca sent Lui, à nouveau, la caresse de son sourire et la douceur de ses Je t'aime.

Vous l'aurez compris, me voilà repartie.
10 jours cette fois.
Le temps de faire le plein de Magie, et puis de faire un crochet pour goûter à la Méditerranée.
Non parce que l'Atlantique c'était bien, mais quand même, ca caille.

Allez, je le dis ?

Soyez sages.

jeudi 10 août 2006

Save the World or finish New Super Mario DS ?

J'aime bien googler mon frangin.

On se voit pas bien souvent lui et moi, on se téléphone encore moins souvent, et quand on a l'occasion de discuter, c'est rarement au sujet du boulot. Et surtout pas du sien.

Du coup, j'aime bien googler mon frangin.
Oui parce que, contrairement à moi, ce qui traine sur le net et qui le concerne, c'est 99% du taff.

J'aime bien googler mon frangin.
Ca donne des trucs du genre "L'effectivité du Protocole de Kyoto sur les gaz à effet de serre : rôle des mécanismes de contrôle et de réaction au non-respect.", "Conformité avec le Protocole : le rôle d'un acteur privé dans l'échange de quotas nationaux" ou encore "Emissions Trading in Europe – From Politics to Reality", voire "EU ETS and beyond: towards a global carbon market".

J'aime bien googler mon frangin.
Quelque part ca me rassure de savoir que pendant que j'm'amuse à faire des ptits mickeys et à enfourner des verres Coca dans mes meubles Ikea, lui, il travaille à la sauvegarde de la planète.

Ca rééquilibre la balance morale familiale.

mercredi 9 août 2006

Closer to 7th Heaven

Là-haut, tout là haut, rien que nous,
ou presque,
et les ptits oiseaux, enfin, les gros,
tu sais,
le Fulmar Boréal,
qu'est jamais content,
alors que les mouettes, ces connes,
se marrent.

Là-haut, tout là haut, rien que nous,
ou presque,
on aura qu'à dire que les autres regardent ailleurs,
quand tu m'embrasses
à 247 marches du sol.



Pense-Bête : Si un jour je tourne un film d'horreur, penser à utiliser ce décor.

mardi 8 août 2006

La devinette à la con du jour

Racontée à l'instant par mon voisin de bureau, le GDA (Gentil Directeur Artistique) :

"Tu sais pourquoi les petits enfants colombiens travaillent bien à l'école ?
- Parce qu'ils savent qu'il ne faut pas être bête en cours."


J'y peux rien, je me bidonne :]

lundi 7 août 2006

Back.



De retour, donc.

La tête pleine de soleil, de mer et de vent.
Les yeux gorgés de beau, de sauvage et d'immensité.
Le coeur gonflé d'amour, de tendre et de doux.

C'est donc à ça que ça ressemble, le bonheur.

samedi 29 juillet 2006

Away.


A peine revenue que déja je vous abandonne.
8 jours avec la mer et le vent.
8 jours avec Lui.
8 jours pour suspendre le temps, blottie dans ses bras.
8 jours pour moi.
8 jours pour nous.


Soyez sages.

vendredi 28 juillet 2006

Dans l'gamerz, tout est bon (ze return)

On pourrait croire que passer de CS à WoW pourrait être dépaysant.
Finalement, non.

mercredi 26 juillet 2006

Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait

Nos z'amis de 01Net consacrent un article à l'Inestimable Octave Klaba, fondateur et dirigeant illétré d'OVH.
Octave lui même n'étant pas chargé de la rédaction de l'article, on aurait pu penser que le pire avait été évité (rappelons que lors d'une panne à RedBus, Octave avait patiemment expliqué à ses milliers de clients qu'il y avait un problème avec les "ondulaires").
En fait, non, on avait tort.
En effet, Octave, toujours à la pointe de la technologie, nous explique que "[ses] baies sont refroidies par échange avec la nappe phréatique, d'où une économie de 30 % sur la facture électrique."

En période de grande alerte écologique et de réchauffement de la température globale des eaux du globe, voilà qui semble tout à fait sensé*.

D'ailleurs, est-ce bien légal ?



*: Bon, évidemment, c'est juste une énorme connerie, voire une façon extrêmement pompeuse de dire "Watercooling".

mardi 25 juillet 2006

Masoshion Victim

Le cerveau humain est plein de mécanismes étranges et inexpliquables.
Comme, par exemple, celui qui m'a poussée, hier, à décider que j'avais besoin d'un nouveau maillot de bain.

Bon, ok, dit comme ça, ca n'a pas l'air si étrange ni même inexpliquable. Surtout que j'avais *vraiment* besoin d'un nouveau maillot de bain et que, partant en vacances samedi, ca commençait à devenir urgent.
Plus inexpliquable, le fait que ca fait bien 3 mois que je sais que j'en ai besoin.
Beaucoup plus étrange, celui que je décide de finalement me bouger le popotin pour le trouver en pleine fin de soldes.
Mais là où, vraiment, je ne m'explique pas les cheminements de mon esprit tordu, c'est quand j'ai décidé que le seul endroit possible pour le dénichage de mon maillot idéal était les Grands Magasins.
Me voilà donc débarquant boulevard Haussmann en pleines soldes, mois de juillet, 38 degrés à l'ombre.
Ca, c'est ma première erreur stratégique.

Lire la suite...

lundi 24 juillet 2006

Attention Chérie, ça va trancher ...

- page 9 de 12 -